« on nous rabâche les oreilles depuis l’aurore à l’endroit de l’avocat venu d’ailleurs »

LE SEMPITERNEL COMPLEXE DU COLONISÉ

Que cela soit dit une fois pour toutes, comme mon leader qui l’a fait savoir plusieurs fois à cor et cri, et qui n’a de cesse de suggérer la mutualisation des forces de l’opposition et de la société civile à l’effet de s’investir pour la cause, je suis intuiti personæ pour la libération de tous les manifestants de la marche dite blanche du 26 Janvier 2019, sans exception.

Je le clamais encore fort à propos Dimanche 03 Mars dernier, invité à l’émission “‘Canal Presse” sur Canal2 International, et dans d’autres chaînes de télévision et de radiodiffusion sonore la semaine d’après, alors que j’effectuais ma rentrée médiatico-politique.

Mon avis ne saurait d’ailleurs en être contraire sachant que parmi les personnes emprisonnées, figurent des êtres dont je peux avoir la prétention de compter parmi des ami(e)s: Pr Alain FOGUE, Celestin Djamen, Valsero, Dr Christian Fouelefack, Michele NDOCKI et j’en oublie certainement.

Tout ce qui vise sainement à cette libération rencontre donc forcément mon assentiment, y compris le fait de solliciter la constitution dans les rangs du collectif des défenseurs des avocats étrangers.

D’ailleurs au delà de ce que les membres des barreaux du monde entier, qui appartiennent à ce corps libéral ont la latitude d’exercer librement à travers le monde à la seule condition d’être constitués, nous vivons de plus en plus dans un village planétaire. Il n’y’a donc, à mon humble avis, pas de quoi fouetter un chat, que les prévenus des manifs du 26 Janvier soient défendus par un avocat à la peau blanche.

Surtout que plusieurs de nos compatriotes avocat(e)s à la compétence avérée et parfaitement reconnue exerçant ici au terroir ou établis outre-Atlantique sont régulièrement sollicités à plaider dans des tribunaux étrangers. Preuve qu’en la matière, le Cameroun a de la ressource, de la compétence, de la graine.

Et c’est justement cette attitude ridicule et ignoble qui consiste à mépriser, négliger, minimiser, dévaloriser, bafouer notre expertise locale qui m’horripile. Comme par enchantement, mais de manière sordide, des “con-patriotes” passez moi l’expression, ont inondé la toile pour faire croire au monde entier que pour défendre des justiciables, mon pays le Cameroun est la nullité à l’état brute, et que notre barreau n’a que de piètres avocats.

Jamais au grand jamais en effet, je n’ai vu l’un d’entre ces complexés notoires magnifier et valoriser avec cette même verve nos vaillants avocats, or Dieu seul sait que le pays du Pr Maurice KAMTO en dénombre à la pelle, y compris dans son propre parti. En tous cas mon ami Me Emmanuel SIMH appréciera.

Mais en renfort de publicité, on nous rabâche les oreilles depuis l’aurore sous forme de concours du meilleur poste laudateur à l’endroit de l’avocat venu d’ailleurs, juste parce que le “sorcier blanc” à foulé le sol de Yaoundé.

Comme si ce bancal et nauséabond cinéma de mauvais alois ne suffisait pas déjà à ternir suffisamment ainsi notre justice, nos institutions et partant notre pays, ces architectes du ridicule d’une certaine époque toute honte bue vont jusqu’à déclarer que c’est maintenant et maintenant seulement que les choses sérieuses vont commencer au tribunal, surtout précisent-ils, l’arrivée de leur messie du droit décrète aussi la pression des médias internationaux. le paroxysme de… ce que je me garde de debiter.

Pas besoin d’être magicien pour comprendre l’idée que certains se font de leur pays, qu’ils veulent pourtant diriger. C’est clair comme l’eau de roche, pour eux le meilleur se trouve ailleurs, et le clair obscur ici.

Mais plus grave encore, avec ces appels incessants des médias étrangers, et de la communauté internationale (ces semeurs invétérés de la pagaille à travers le monde), il est loisible d’entrevoir l’idée et l’ambition que ces gens nourrissent pour notre pays si jamais la moindre occasion leur était donnée: le vendre aux enchères après l’avoir suffisamment dénigré.

Non mais je rêve!

Арманд Окол

Насолоджуйтесь базою даних більше, ніж 2 2 000, і:

Збільште свою видимість на національному та міжнародному рівнях

Запустіть свої кампанії в Інтернеті - найбільшої мережі зв'язку

Підвищіть свій бізнес

Опублікуйте вашу рекламу з 5 000 FCFA

Контакт: 000 237 698 11 70 14 / 672 47 11 29

Mail: [Електронна пошта захищена]

Ця стаття з'явилася спочатку https://lewouri.info/armand-okol-on-nous-rabache-les-oreilles-depuis-laurore-a-lendroit-de-lavocat-venu-dailleurs/